L'Oéloduc DMM traverse la France, d'ouest en est, et Pussay :
D’abord, expliquons tout de suite que « oléoduc » est le mot officiel français pour éviter l’anglicisme de « pipeline » que l’on utilisait il y a quelques années.
Vous savez sans doute qu’un oléoduc traverse le territoire de la commune de Pussay.
Il prend sa «source» aux raffineries de Donges (Loire Atlantique), près de l’estuaire de la Loire, qui appartiennent au Groupe Total et continue son chemin jusqu’en Allemagne.
Il porte le nom de « Pipeline Donges – Melun – Metz » (DMM). Il traverse en France 10 départements et 246 communes et sa longueur totale est de 760 km.
C’est à l’initiative de l’armée américaine qu’il a été installé à la Libération pour permettre le ravitaillement de ses engins militaires.
Certains habitants de Pussay se souviennent encore de le voir être enterré par des civils bien « de chez nous ».
Il a ensuite été rétrocédé pour 1 Franc symbolique à la France, en 1994. L’Etat français l’a ensuite concédé au privé, plus exactement au Groupe Bolloré, en 2000.
La canalisation est en acier d’un diamètre de 12 pouces, c'est-à-dire 30,5 cm de diamètre. Elle transporte 2,5 millions de tonnes par an (soit 50 000 m3) de produits raffinés de type supercarburant, gazole, fioul domestique, etc.
Le pipeline se trouve enterré à environ 80 cm sous la surface du sol, c’est ce qu’annonce la plaquette de la Société qui le gère.
Sachez qu’il existe des dispositions réglementaires auxquelles doivent se conformer les riverains depuis 1994. Aucuns travaux ne peuvent être entrepris sans l’approbation de la DMM.