Promenades pour PUSSAY :

Le village de BONNEVAL en Eure-et-Loir :

Aujourd'hui, nous vous proposons une balade en voiture de 54 km de PUSSAY, avec un périple en bateau électrique, à BONNEVAL en Eure-et-Loir.
En partant de Pussay, passer par Gommerville, Baudreville, Levesville-la-Chenard, Moutiers, Mondonville-Sainte-Barbe, Prasville, Voves et Sazeray.
Bonneval est un village fortifié méconnu, construit autour de l'abbaye bénédictine Saint-Florentin fondée en 857 et incendié par les Normands en 911. On y découvre aussi la Porte Saint-Roch, la Tour du Roi et des lavoirs pittoresques.
Le Loir contourne la cité, coulant dans les fossés et permet ainsi une agréable promenade qui lui vaut le surnom de « Petite Venise de la Beauce ».
Le monastère bénédictin de Bonneval fut fondé en 857 sous les auspices de Charles de Provence, arrière-petit-fils de Charlemagne. Dédiée primitivement aux saints Pierre et Marcellin, l’abbaye prit le nom de Saint-Florentin suite au transfert des reliques de saint Florentin et saint Hilaire, martyrisés à Suin en Bourgogne.
Elle fut pillée en 911 lors des invasions normandes, puis durant la guerre de Cent Ans, puis en 1568 par le grand Condé, à la tête des protestants. À la Révolution, le domaine fut déclaré bien national et vendu à un négociant qui y installa une filature puis une fabrique de tapis.
Devenu propriétaire de l’abbaye en 1828, le conseil général y établit en 1845 une colonie agricole pour enfants abandonnés qui fit place, en 1861, à l’asile d’aliénés départemental.

L’église Notre-Dame est du style gothique primitif, le plus pur, et date en majeure partie du début du XIIIème siècle, toutefois les parties basses du chevet et les trois fenêtres voisines de chaque collatéral sont en plein cintre et reflètent la fin du XIIème siècle. Le début de la construction la rend donc contemporaine de la cathédrale de Chartres. Les pignons ornés de crochets sont du XVIème siècle. La flèche des ardoises qui surmonte l’église est ornée d’une galerie et s’élève à 65 mètres au-dessus du sol. Elle abrite trois cloches dont deux anciennes sont classées, l’une date de 1598, l’autre de 1793.