Les « 3 Mousquetaires » du Rugby de PUSSAY :

Notre interview s’adresse aux «Trois Mousquetaires du Rugby de PUSSAY», c'est-à-dire à Michael ROUSSEAU, à Victor RABIER et à Fabien AUCLERE, tous trois champions de France Juniors de Rugby que nous rencontrons aujourd’hui dans le but de vous les faire connaître. Site de l'Etampes-rugby-club
BM – Bonjour à vous trois. D’abord nous voudrions savoir qui vous êtes en dehors du Rugby qui vous réunit tous les trois. Que faites-vous dans la vie de tous les jours ?
MR – "Je suis en Faculté de biologie à Paris, à Jussieu."
VR – "Moi, en Terminale Agriculture."
FA – "Et moi, je prépare un BTS en électrotechnique."
BM – Bien. Maintenant, nous savons ce que vous avez envie de faire. Nous savons que vous êtes tous les trois dans le même Club, celui d’ÉTAMPES; à quelle place jouez-vous ?
MR –"En troisième ligne – aile"
VR –"En troisième ligne – centre"
FA –"Je suis ailier"
BM – Depuis combien de temps jouez-vous au rugby ?
Autrement dit, à quel âge avez-vous commencé et quel âge avez-vous aujourd’hui ?

MR –"J’ai commencé à jouer quand j’avais 15 ans et j’en ai 19"
VR –"Moi, j’ai commencé à 14 ans et j’ai aussi 19 ans"
FA –"Moi, j’ai commencé quand j’avais 16 ans et j’en ai aussi 19 aujourd’hui."
BM – « (Inutile de dire la force qui se dégage de ces trois gaillards et la joie de vivre que l’on peut lire sur leur regard… !) »
Vous êtes dans un Club qui a gagné ; vous êtes des champions… Pour vous, quelle est votre plus belle victoire ?

Tous les trois – "On a éliminé Paris XVème, BAGNEUX et BRÉTIGNY et on a gagné 11 à 10 contre le Club de SAINT-DENIS à CALAIS, mais le plus grand défi, c’est BAGNEUX !"»
BM – Une question pour les non connaisseurs, on doit vous la poser souvent, pourquoi pratiquez-vous le Rugby et pas le Foot ?
Tous les trois (avec le rire) "C’est une mentalité différente… Le Rugby, c’est une école de vie collective…"»
BM – Et si vous aviez un mot à dire sur quelqu’un qui vous est cher… ?
Tous les trois – "On aimerait remercier notre « coach » Jean-Louis MOLINIER. Tout ce qui nous arrive, c’est grâce à lui et aux autres entraîneurs."»
BM – Et ici, à PUSSAY, ça vous va ?
Tous les trois (tour à tour) "Ici, on est bien ; c’est tranquille ; c’est proche de PARIS et d’ORLÉANS et on n’a pas le stress de la ville ; et puis, maintenant, il se passe quelque chose dans le village… En tout cas, en ce moment, on vit le plus grand moment de notre vie sportive."»
BM – C’est une bonne conclusion. Merci. Et bravo aux champions de PUSSAY !
Les 3 Mousquetaires