Le Centre d’Incendie et de Secours de PUSSAY :
Le Bulletin Municipal (BM) rencontre aujourd’hui l’Adjudant-chef Jean-Pierre BINEAU (JPB), Chef de Centre d’Incendie et de Secours de PUSSAY.
BM – Bonjour. Nous sommes très heureux de vous rencontrer. A l’occasion de la célébration du 11 Novembre dernier, nous avons été nombreux et surpris de voir défiler dans les rues du village un certain nombre de jeunes portant l’uniforme. Ce sont des jeunes pompiers ?
JPB – "Bonjour. Oui, conjointement avec la commune d’ANGERVILLE, nous avons créé une section de 16 jeunes Sapeurs pompiers, sous forme d’association - loi de 1901."
BM – Quelle formation ont-ils ?
JPB –"Ces jeunes, garçons et filles, qui ont entre 11 et 14 ans, sont recrutés suite à un concours réglementé national consistant en tests sportifs, auxquels s’ajoutent une dictée niveau CM2 et un problème d’arithmétique."
BM – Bravo. Mais cette initiative est nouvelle pour PUSSAY ?
JPB –"Oui, nous avons commencé en Septembre de cette année 2009."
BM – Ceci est fait dans un but précis, je suppose ?
JPB – "Oui, bien sûr. Cette activité se donne pour but de préparer des jeunes à devenir soit des sapeurs pompiers volontaires, soit des sapeurs pompiers professionnels. Cette initiative est d’ailleurs d’ampleur nationale puisqu’elle se produit sur l’ensemble du territoire.
Pour ce qui concerne PUSSAY, nous y voyons un moyen privilégié pour pérenniser les effectifs de nos sapeurs pompiers. Car si on ne prépare pas l’avenir, il n’y aura plus de pompiers à PUSSAY et le Centre fermera."»
BM – Et en ce qui concerne le Centre, celui de PUSSAY, pouvez-vous nous dire où nous en sommes ?
JPB "Notre effectif est de 16 sapeurs pompiers, tous volontaires, c'est-à-dire que nous avons tous une profession en dehors de cette fonction. Nous sommes rémunérés par le Conseil Général, en fonction de nos interventions. A PUSSAY, nous réalisons 210 sorties par an, ce qui signifie une intervention tous les deux jours en moyenne…"»
BM – C’est beaucoup d’interventions… et vous incluez celles qui consistent à déloger les chats coincés dans les arbres ?
JPB "Cela arrive parfois, mais très rarement. 80% de nos interventions sont de l’ordre des secours à personnes et des accidents sur la voie publique, 10% en cas d’incendie et 10 % d’interventions diverses."»
BM – Merci pour tous ces renseignements. Avez-vous quelque chose à ajouter ?
JPB "Oui, si vous le permettez, je voudrais remercier tout particulièrement l’actuelle municipalité pour son soutien qu’elle nous apporte, aussi bien dans le recrutement de nos pompiers comme membres de l’équipe de Service Technique de la commune - ce qui nous permet d’être rapidement sur place lors des interventions locales - qu’en nous appuyant auprès des autorités pour obtenir les aides qui nous permettront de réaliser notre projet d’aménagement du Centre de Secours de PUSSAY qui en a particulièrement besoin."»
BM – Une histoire à suivre, alors ? Merci à vous, merci pour tout.