La Maison de santé est en marche

Une interview des Docteurs (Drs) Joël ARHAN et Damien BOUDON a eu lieu dans les locaux de la Mairie de Pussay. Le Bulletin Municipal (BM) était présent pour poser quelques questions concernant ce projet.



BM – Bonjour Messieurs. Les Pussayennes et Pussayens aimeraient certainement savoir où en est pour vous le projet de création de Maison de santé pluridisciplinaire à Pussay.
Drs – Bonjour. Nous pensons que ce projet est utile car il va permettre de regrouper un certain nombre d'acteurs de santé dans un même lieu et probablement nécessaire car l'offre de soins paramédicaux et médicaux va s'amenuisant dans les années à venir.
BM – Et le nombre de patients ne recule pas !
Drs – Au contraire ! Avec le concours des professionnels paramédicaux (kinésithérapeutes, infirmières, pédicures-podologues et peut-être Melle GONCALVES ostéopathe), nous espérons, en concrétisant ce projet, offrir aux habitants une prise en charge plus globale ainsi qu'une meilleure disponibilité.
Pour Pussay, l'avenir médical semble tout de même plus favorable, ayant la chance d'accueillir le Docteur Marc LE JEUNNE (déjà bien connu des Pussayens) récemment associé au Docteur Bertrand d'HUMIERES, en son cabinet rue des F.F.I.
BM – La création d'un établissement comme celui qu'envisagent à la fois votre équipe et les élus sortants est encouragée officiellement par les plus hautes instances.
Drs – Oui, il semble que l'ARS (l'Agence Régionale de Santé) soutienne notre projet.
BM – Les médecins de l'ARS pensent que nous avons à Pussay deux atouts : nous avons d'une part des professionnels de santé extrêmement motivés et prêts à démarrer au plus tôt et, d'autre part, un immeuble approprié à recevoir des locaux de santé, totalement en rez-de-chaussée, à l'ancienne École Paul Bert, située en plein centre du village.
Drs – C'est exact et la municipalité nous assure qu'il n'y aura aucun souci pour financer les travaux. Reste à définir les besoins de chacun des professionnels de santé, désireux et volontaires pour y emménager. A ce titre, avec mesdames BREHERET, PINSON, ROSE et messieurs BOURGES, CHARPENTIER, MASSIEUX nous avons créé l'Association loi 1901 « MEKIPODIN » afin d'être interlocuteurs auprès des instances officielles (municipalité, agence régionale de santé, conseil départemental, conseil régional, mutualité sociale agricole, …). Avec le concours d'un architecte, nous espérons établir rapidement des plans pour lancer au plus tôt les travaux d'aménagements.
BM – Nous savons tous qu'au dernier Conseil Municipal, il a été décidé de faire appel à un Maître d'oeuvre pour concevoir le projet, ce qui permettra tout à la fois de fixer un coût d'objectif du montant des travaux à réaliser et de solliciter des subventions auprès de l'Agence Régionale de Santé de la MSA (Mutuelle Sociale Agricole) et du Conseil Général et Régional…etc.
Drs –
BM – Nous souhaiterions aussi que les organismes proposant conseils ou aides sanitaires et sociaux aux habitants, déjà présents mais un peu dispersés dans la commune, puissent être accueillis au sein des locaux Paul Bert : l'Assistance Sociale, la CPAM, la Croix Rouge, la PMI, etc.…
Drs – Bien sûr : des sages-femmes pour les mamans à venir, des diététiciens, des orthophonistes, des psychologues. Tous les professionnels de santé de bonne volonté seront les bienvenus !
BM – L'avenir semble s'éclaircir. Quand comptez-vous rencontrer à nouveau les élus de la commune ?
Drs – Rendez-vous est déjà pris pour Février 2014.
BM – Nous vous voyons décidés et l'Adjoint responsable des travaux pense qu'à compter de la notification des subventions, il faudra 1 an maximum pour réaliser les travaux. Nous sommes maîtres de ce projet.
Drs – …et ce sera la 14ème Maison de Santé Pluridisciplinaire de l'Ile de France !
BM – Merci Messieurs.