« L’épicerie de Fouad »

Place du Carouge existe toujours une épicerie. Elle a succèdé aux magasins des « Approvisionnements Généraux » qu’avait fondé et tenu pendant de longues années la famille MICHAU, puis par Brahim LABIB, (voir) décédé en octobre 2012.
Aujourd’hui le magasin, plus petit, a pour gérant Monsieur Fouad ABOUKHAIRA que nous avons rencontré pour vous. Nous lui avons donné la parole.

BM – Bonjour. Nous aimerions vous donner la parole en tant que nouvel arrivant, pour mieux vous connaître.
FA – Bonjour. Je m’appelle Fouad ABOUKHAIRA. J’ai 26 ans, je suis né à Sèvres, dans les Hauts-de-Seine et j’ai pris mes fonctions ici en Mars / Avril 2013.
BM – Vos parents sont d’origine magrébine ?
FA – Mes parents sont d’origine marocaine.
BM – Vous êtes donc né dans le commerce !
FA – On peut le dire. Mon père tient l’épicerie qui est située en face de la Mairie d’Angerville, depuis 30 ans.
Quand j’étais très jeune je voulais devenir avocat. Il fallait donc que je fasse des études. Donc, après le Bac ES (Économique et Social), je suis entré à la Faculté de Droit. Mais je n’ai jamais arrêté de travailler en dehors pour me constituer des économies. J’ai même commencé dans le bâtiment comme coffreur / boiseur, tout en étant étudiant. Au bout d’un an de Droit, j’ai décidé de prendre la voie du commerce.
BM – Vous avez travaillé chez votre Père ?
FA – Je l’aidais en plus des heures de travail que je faisais dans des entreprises. J’ai travaillé un an comme manutentionnaire à la SODEC à Angerville : le travail à la chaîne, je connais… Ensuite, je suis entré chez Leclerc à Angerville. Là, j’ai appris la mise en rayons d’une grande surface, l’organisation des stocks, ceci pendant une autre année. Ce qui ne m’empêchait pas d’aider mon Papa à son magasin.
BM – Maintenant, vous avez votre magasin à Pussay.
FA – Oui, je suis heureux de pouvoir faire un travail pour moi, sérieusement. J’avais besoin de faire par moi-même, tout en ayant mon petit bagage de diplômes. Je suis au service de mes clients et j’essaye le plus possible de répondre à leurs besoins. Je peux livrer leur commande ; je peux les dépanner en allant me ravitailler chez mon Papa à l’heure du déjeuner. Je travaille de 5 heures du matin à 11 heures du soir, mais c’est mon plaisir aussi. J’aime rendre service. J’ai aussi des projets pour ce magasin, mais il faut d’abord que je me fasse connaître.
BM – J’espère que vous appréciez Pussay ?
FA – Oui, beaucoup. Les clients sont très aimables et j’ai même eu plusieurs fois la visite de Monsieur le Maire. Je sais qu’il faut que je participe à la vie de la commune et c’est bien mon intention.
BM – Bravo pour votre intégration. Pouvez-vous nous rappeler vos horaires ?
FA – L’épicerie de Fouad est ouverte tous les jours, y compris le dimanche de 8h00 à 13h00 et de 15h00 à 20h00, Sauf le Lundi où elle est ouverte seulement l’après-midi de 15h00 à 20h00.