La Clef de voute

L'énigme : que représente cette photo ?

La photo ci-contre, à gauche, où apparaît une date : 1536, a été réalisée à PUSSAY.
Savez-vous où se trouve l’original de cette photo et de quelle construction s’agit-il ?
Pour vous aidez, nous pouvons vous dire que cette date est rattachée à la famille des seigneurs de Languedoue (voir).
Cette photo de l’énigme de l’écho N°4 qu’il fallait trouver, était celle de la clef de voûte de notre église Saint-Vincent - Saint-Rémy.

Cette clef de voûte sur laquelle est gravée cette date de 1536 indique l’époque de construction du bas-côté sud de l’église, période où les seigneurs de Languedoue, l’ancienne famille de noblesse d’épée originaire du pays chartrain en Beauce, résidaient à PUSSAY.
L’église Saint-Vincent et Saint-Rémy daterait du XIIème siècle, mais ce sont surtout les restaurations et agrandissements des XVIème et XIXème siècles qui ont donné à l’église son aspect actuel.
Le clocher, vétuste, fut abattu en 1790 et reconstruit en 1830. Richement dotée par les seigneurs de PUSSAY, l’église abrite un mobilier très intéressant parmi lequel on remarque une dalle funéraire de 1610 et un ensemble de bancs et de stalles du XVIIIème siècle.
Les voûtes des bas-côtés de l'église reposent sur des corbeaux ou culs-de-lampe (photo en haut à droite) qui sont parmi les rares motifs sculptés de l'église avec les chapiteaux des colonnes du chœur et du sanctuaire traités en méplat. Ils représentent des têtes d'anges, de personnages variés et d'animaux, dont un chat.
Guillaume de Languedoue a fait apparaître la seigneurie à PUSSAY en 1433, mais des recueils témoigneraient d'une seigneurie existante dès le Moyen Age.
Sa demeure, le Château de PUSSAY (voir) , était autrefois un château fort.
La propriété se dota d'un bâtiment d'habitation en 1809, quand l’ancien château fut coupé en deux parties, et détruit (dans une de ces parties) pour reconstruire une maison bourgeoise.
Aujourd'hui il ne subsiste qu’une seule tour ronde de l’ancien château fortifié, (au lieu de quatre en 1546) et une tour hexagonale qui a été rajoutée à la Renaissance.

L'un des seigneurs de Pussay, François de Languedoue, sest illustré à la bataille gagnée par le roi Charles IX dans la plaine de Saint-Denis en 1567. À sa mort en 1596, il fut enterré dans l'église de Pussay. Il est représenté sur la dalle funéraire aux côtés de sa femme Louise de Rivaulde. Sur le pourtour de la dalle est écrit « Ci-gist noble & vertueux Seigneur François de Languedoue lequel el lage de vingt ans a porté l'enseigne coronale et depuis gouverneur d'Auxonne où le Roi Charles IX l'honora de son ordre lequel trepassa a Pussay en lafge de LV ans le XVIIIe septembre mil Vc IIIIxx XVI ».

Saint-Vincent

Saint-Rémy

Dalle funéraire