Les cloches de PUSSAY

L'énigme : Quel est le lien ?

Il y a un lien certain entre les fabricants de bas et de chaussures de notre village, et les cloches qui se trouvent dans le clocher de notre église de PUSSAY…
Savez-vous lequel ?
Il existe bien un lien entre les cloches qui se trouvent au clocher de l’église de notre village et les fabricants de bas et de chaussures qui s’y installèrent …
La grande cloche qui tinte aux offices, baptêmes, mariages et obsèques, pèse 615 kg.
Elle se nomme Louise Alexandrine (prénom du parrain et prénom de la marraine) : sa marraine est en effet Louise Hyacinthe DUJONCQUOY (1811 – 1888) et son parrain est Charles Alexandre DUJONCQUOY (1789 – 1872) (voir) qui étaient aussi cousins germains entre eux, petite-fille et petit-fils des fondateurs de la première grande fabrique de bas dont le bâtiment est toujours debout à côté de la Mairie (Bibliothèque Municipale Annick LAISNÉ).



La petite cloche (celle qui tinte plusieurs fois par heure) pèse 222 kg, et s’appelle Adrienne Henriette.
La marraine est Adrienne BURET et le parrain est Henri BRINON, (voir) mari et femme ; l’un de leurs fils est Adolphe BRINON, fabricant de bas à PUSSAY.
Adrienne BURET fait partie de la famille BURET qui eut aussi sa manufacture de bas à PUSSAY, avant le grand rassemblement familial autour des BRINON.
L‘un des membres de la famille BURET fut Maire de la Commune et l’un de ses descendants était présent lors de la célébration du 150ème anniversaire de la Mairie, le 14 Juillet 2009.
Voici comment les grands manufacturiers d’hier se rappellent toujours à nous, par le tintement des cloches de l’église, et cela plusieurs fois par heures !

Les parrains et marraines des cloches de notre église Saint-Vincent - Saint-Rémy :

Charles Alexandre
DUJONCQUOY

Louise Hyacinthe
DUJONCQUOY

Henri
BRINON

Adrienne
BURET