Débouché de l'ex rue de la Brèche
sur la Place du Jeu de Paume et
sur l'actuelle Mairie
La rue de la Brèche à PUSSAY

Le plan de Pussay de 1832
La rue de Brèche aurait-elle changé de place ?


La rue de la Brèche a-t-elle changé de place ou le plan de Pussay de 1832 comporte-t-il une erreur ? Voici des questions auxquelles nous aimerions pouvoir répondre !
La rue de la Brèche se trouve aujourd’hui placée à la bifurcation de la Route de Monnerville, à l’entrée du village, à l’emplacement de ce qui a toujours été le Chemin d’Etampes à Blois. Pourquoi l’actuelle rue de la Mairie portait le nom de rue de la Brèche sur ce plan ? C’est un mystère !

Mairie de Pussay
vu de l'ancienne rue de la Brèche
Place du Jeu de Paume
vu de l'ancienne rue de la Brèche

Extrait d'un plan cadastral
réalisé en 1832
Rappel historique : C'est à la Révolution française que les communes on été créées (avant la Révolution le premier niveau d’administration était la paroisse). Elle est donc l'échelon de base des divisions administratives du territoire.
Le 22 décembre 1789, la France a été divisée en 89 départements ; puis les départements ont eux-mêmes été divisés en cantons et les cantons en communes : constitution de l'an III (1795).

A Pussay, il faut rappeler qu’en 1832, la Mairie actuelle
(voir) ne peut pas apparaître sur le plan, puisque tous les Pussayens savent maintenant que cette bâtisse a été érigée vers 1860 – 1865 et qu’elle est devenue mairie en 1869.
On peut voir, en effet, qu’à la place de la Mairie, il n’y a rien : c’est la Place du Jeu de Paume (voir) , tout à fait vide. La rue de la Mairie actuelle ne pouvait donc pas porter ce nom ; elle s’appelait alors « rue de la Brèche » et lorsque l’on a décidé d’ouvrir une Mairie en 1869, on a dû débaptiser la rue de la Brèche, l’appeler rue de la Mairie, et transférer l’ancien nom au morceau du chemin d’Étampes à Blois.
Sans vouloir nécessairement donner raison à l’histoire, mais sachant que la définition première du mot « brèche » est « ouverture faite dans un mur » (du haut allemand brecha = fracture), il semble plus logique que ce soit la rue de la Mairie actuelle qui reçoive cette dénomination.
Le chemin d’Etampes à Blois suivait le mur de ceinture du village et il comportait probablement une brèche à cet endroit, pour pénétrer à l’intérieur des murs…
Il est intéressant de faire plusieurs remarques sur ce plan :
  • Le château est encore entier (quoique déjà partagé en deux parties) (voir)
  • L'actuelle place de l'Orme (voir) est intitulée « place sous l'Orme »...
  • L'église (voir) est desservie par la « rue de l'Église » et le « carrefour de l'Église »...
  • Mais il n'y pas de place de l'Église ...
  • Il n'y pas de rue de la Libération !
  • La rue de la Poste s'intitule « Ruelle de la Brèche ».
  • La rue Charles Michels s'intitule « Chemin du Tour du Village » (côté sud).

  • Pussay aujourd'hui