Rencontre avec Mme Knockaert, Directrice du « Centenaire »


Le Centenaire
Bulletin Municipal : « Le Centenaire » vient de quitter la rue Etienne LAURENT… Pourquoi ?
Mme Knockaert : «Nous avons décidé de déménager et de nous installer dans un nouveau bâtiment pour mieux assurer la sécurité et le confort des résidents et aussi pour accroître nos effectifs d’accueil. C’était un grand projet que nous venons de réaliser : disposer de locaux permettant de conserver à nos résidents une vie personnelle de qualité au sein d’une collectivité qui lui apporte sécurité et relations humaines, ce qui est très important !»
BM : Pouvez-vous nous décrire le nouveau bâtiment ?
Mme K : «Situé près du bois de la Garenne, sur le site de l’ancienne Usine Brinon devenue Librairie de l’Armée de Terre, en plein coeur d’un tout nouveau quartier, cet établissement dispose de 80 chambres individuelles et d’une chambre double. Nous pouvons accueillir des personnes présentant des troubles importants au sein d’une unité Alzheimer de 12 lits. Avec ses 2 lits d’accueil temporaire, l’établissement offre également la possibilité de séjours de courte durée.»
BM : «Un ensemble comme celui-ci n’est-il pas déjà trop vaste ?»
Mme K : «L’établissement est organisé en petites unités de vie disposant chacune de leur propre lieu de vie : 2 unités de 14 lits, 2 unités de 12 lits et 2 unités de 9 lits. En plus, l’une de ces unités est réservée aux personnes valides qui y trouveront un service hôtelier de qualité.»
BM : «Les résidents peuvent donc s’y trouver à l’aise ?»
Mme K : «La décoration intérieure, avec un mobilier de caractère et réalisée avec des matériaux nobles, a été conçue pour renforcer le sentiment de se trouver chez soi. Au rez-de-chaussée se trouve une zone de soins avec cabinet médical, infirmerie, salle de kinésithérapie permettant une organisation soignante optimale… mais nous avons aussi un salon de coiffure !»
BM : «Votre établissement est-il ouvert sur l’extérieur ?»
Mme K : «Le restaurant est ouvert aux personnes âgées de Pussay vivant à domicile et une salle de restaurant spécifique est réservée aux visiteurs, les familles ou les amis de nos résidents.»
BM : «Une installation comme la vôtre dans un village comme le nôtre est vraisemblablement porteuse de nouveaux emplois, n’est-ce pas ?»
Mme K : «Bien sûr ! Pour offrir un service de qualité à nos résidents, actuels ou futurs, notre directrice, Mme Dominique HOUSSAYE, devra étoffer notre équipe au cours des 6 prochains mois en recrutant des aides soignantes, des aides médico-psychologiques, une infirmière coordinatrice, des auxiliaires de vie, une lingère, des serveuses, etc.»
BM : «Le déménagement a dû probablement être un évènement !»
Mme K : «Le déménagement des 30 résidents a eu lieu dans d’excellentes conditions le 2 août dernier, pendant les vacances ; il faut dire que la quasi-totalité des familles des résidents était présente pour que cet évènement soit agréablement accepté de tous. Depuis, nos résidents apprécient le changement opéré et le confort qui en résulte dans notre nouvel établissement.»
(propos recueillis par l'Echo de PUSSAY
Nous vous remercions Madame.